Il y a des jours comme ca où on ferait mieux de rester au lit....état léthargique, moral en baisse. Les pieds enfoncés dans les pantoufles, un bon gros pull, le dos contre le chauffage et un bon bouquin à la main. Détente, déprime, flemme, appellez ca comme vous voulez, moi ca m'arrive souvent en ce moment. Alors pour retrouver la pêche, j'ai la tête qui s'est mise à cogiter. Et là, révélation: va falloir me faire une petite gourmandise, un péchê mignon quoi...Enfin, cela faisait pas mal de temps que les muffins au Kinder de Florence trottaient dans ma tête et desespéraient qu'un jour je m'attaque à leur préparation. Et bien voilà, c'est fait! Ils sont divins, diaboliquement exquis et transgressifs et ont en plus ils ont un véritable effet sur le moral (si si!!). J'avoue qu'il m'en reste deux devant moi et que je lutte pour ne pas les avaler tout cru...mais je sais rester sage...ils doivent attendre l'arrivée d'une de mes amies, Anais (ma testeuse préférée!!)

                            photo_037

Pour 8 gros muffins:

180 g de Kinder Country;  photo_039

80g de beurre;

150g de farine;

1 sachet de levure chimique;

1 pincée de sel;

50g de sucre;

20 cl de lait;

1 gros oeuf;

50g d'amandes en poudre;

Préchauffer le four à 200°C. Mélanger la farine avec la levure, sel, amandes et sucre. Dans un autre bol battre les oeufs avec le beurre fondu (et refroidit) et le lait et y Incorporer le mélange de farine au fur et à mesure. Casser les carrés de Kinder Country en morceaux (des gros de préférence).

Beurrer des moules à muffins et y verser la pâte. Enfourner pour une vingtaine de minutes. Sortez et dégustez, le livre toujours à la main, dos contre le chauffage ou alors, sous sa couette devant Sex & the City...mmmmm shétrobon

                         photo_040